Poème: « Solitude » inspiré par Death Stranding


Si jamais le monde m’attriste,
Je retourne dans les collines,
Tracer de mes pas quelques pistes,
Le long des crevasses alpines.

Amérique reconnectée,
Où la solitude est maîtresse,
Ce n’est pas avoir échoué,
Que chérir tes délicatesses !

Seul sur les terres infécondes,
Seul dans la plaine aux papillons,
Seul assis sur le toit du monde,
Seul au volant d’un gros camion…

Et grâce au temps remémoré,
Passé à explorer la carte,
L’esprit désormais apaisé,
Je range le jeu dans sa boite.

                                          Solitude, Ben P. 


Suivez moi sur instragram pour retrouver tous mes poèmes!

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *